top of page

Charles Brecard

Capture d’écran, le 2023-11-01 à 11.02.31.png

Originaire de la petite île de Nouvelle-Calédonie, Charles Brecard commence à s’intéresser à la danse à l’âge de 15 ans en débutant par la danse dite « de rue ». Souhaitant élargir toujours plus son vocabulaire artistique, il jongle entre plusieurs styles : Krump, Bboying, Popping, Locking, Hip-Hop en passant par la danse traditionnelle Kanak pour finalement s’initier à la danse contemporaine. Autodidacte, il travaille pendant 2 ans avec plusieurs compagnies de danse du pays avec lesquelles il se forme en tant qu’interprète professionnel, apprenant de ce fait la réalité du métier.

 

Arrivé au Québec (Canada) en premier lieu pour étudier la massothérapie, sa passion l’entraîne à continuer de se former à l’Ecole de Danse Contemporaine de Montréal. En tant qu'artiste indépendant, il a collaboré avec diverses compagnies et artistes, notamment Parts+Labour_Danse, Skeels Dance, AP&A, Chantal Cadieux / DansEncorps (Moncton), Martin Messier / 14lieux, Animals of Distinction, Lilith&Cie, Autels Particuliers, Grand Poney, Helder Seabra (Belgique), Richard Digoue / Nyian (Nouvelle-Calédonie).

En 2021, Charles Brecard a reçu le Prix de la "Meilleure Interprétation" du Festival Quartiers Danses (FQD) pour son solo "SOLILOQUY". Il présentera ce solo lors de plusieurs festivals à venir.Sa création la plus récente, « Il pleut, il plaint, il rage », a reçu le 1er prix de la meilleure chorégraphie, le DAF International Award et l'Equilibrio Dinamico Residency Award lors du Internationales Solo Tanz Theater Stuttgart 2023.

Charles est également co-fondateur du projet nomade LE BERCAIL, qui vise à offrir un espace de danse gratuit aux passionnés de mouvement, promouvant ainsi une pratique personnelle continue, le renforcement de la communauté et une vision de l'art dénuée d'impératifs de production.

Son travail artistique est soutenu par Poemart de Nouvelle-Calédonie, LOGIQ et le Conseil des Arts du Canada. Récemment, il a obtenu une résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris pour élargir son approche. En tant que chercheur enthousiaste, il aspire à aborder sa pratique de la danse de manière systémique, visant ainsi à une révolution politique, poétique et spirituelle des corps et des esprits.

bottom of page